L'UA s'apprête à lancer ses propres institutions financières

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- L'opérationalisation des futures institutions financières de l'Union africaine (UA) est maintenant au centre de l'attention de la Commission de l'UA, d'après un rapport officiel présenté au Conseil exécutif de l'organisation (la réunion des ministres des Affaires étrangères), samedi à Addis-Abeba.
"Toute notre attention est maintenant focalisée sur la stratégie permettant d'établir les institutions financières de l'Union", a déclaré le président de la Commission de l'UA, Alpha Oumar Konaré, à la 10ème réunion ordinaire du Conseil.
Dans son rapport au Conseil exécutif, M.
Konaré a dit que la stratégie était liée à la création de comités techniques préparatoires grâce auxquels la Banque centrale africaine (BAC), le Fonds monétaire africain (FMA) et la Banque africaine d'investissement (BAI) deviendraient fonctionnelles, "dès que possible".
"Je voudrais remercier et féliciter les Etats membres de la région d'Afrique centrale pour avoir décidé d'installer le siège du Fonds monétaire africain à Yaoundé, au Cameroun", a dit M.
Konaré.
Avec cette décision, chacune des trois institutions financières majeures de l'Union a maintenant son siège désigné.
Le Nigeria a été choisi pour accueillir la future banque centrale continentale à Abuja, tandis que la Libye doit abriter la BAI à Tripoli et le Cameroun hébergera le siège de le FMA à Yaoundé.
En vue d'assurer une large appropriation de sa stratégie d'accélération de la création des trois institutions, la Commission de l'UA consulte différents partenaires, dont l'Association des banques centrales africaines, le Marché commun pour l'Afrique orientale et australe (COMESA) et l'Institut monétaire ouest-africain (IMOA).
D'autres consultations sont prévues en 2007 avec plus de partenaires, dont les communautés économiques régionales, indique le rapport.
Alors que le travail préparatoire pour les futures institutions financières nécessite des ressources financières, le budget de l'UA pour 2007 n'a pas pris les dispositions adéquates pour ce travail.
D'après le rapport, on présume que les pays membres mettraient en place les comités directeurs techniques et financeraient les études de mise en oeuvre.
Les comités directeurs devraient entamer leurs travaux en février 2007 et seront assistés par un secrétariat réduit au niveau de la Commission de l'UA.

28 janvier 2007 13:51:00




xhtml CSS