L'UA appelle au soutien des négociations du leader mauritanien pour la démission de Gbagbo

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) – L'Union africaine (UA) a confirmé mardi que le président ivoirien assiégé, Laurent Gbagbo, s'est engagé dans des pourparlers avec le président mauritanien, Abdel Aziz et plusieurs autres leaders africains pour son éventuelle démission du pouvoir.

Le Conseil de sécurité et de paix de l'UA qui a été mis au courant des négociations en cours pour la sortie de Gbagbo du pays, a salué ce nouveau développement et il exhorte toutes les parties à soutenir cette initiative.

Une grande offensive militaire lancée sur Abidjan et qui visait le palais de Gbagbo, y compris la télévision d'état, ont permis aux troupes loyales au président reconnu par la communauté internationale, Alassane Ouattara, de prendre le palais présidentiel après avoir envahi les lieux.

Les membres du Conseil se sont réunis mardi à Addis-Abeba pour discuter de l'évolution de la  situation en Côte d’Ivoire et ils ont salué les efforts entrepris par le président de la Mauritanie, de concert avec les autres chefs d'Etat africains.

Le commissaire chargé de la paix et de la sécurité auprès de l'UA, Ramtane Lamamra, qui a informé le Conseil sur les négociations, a déclaré que d'après le président mauritanien, Gbagbo pourrait probablement quitter le pays dès la fin des négociations.

Le Conseil a sollicité le soutien à cette initiative qu'il considère comme un pas important pour mettre fin au bain de sang et pour trouver une issue pacifique à la crise.

L'offensive militaire appuyée par la France et l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a été lancée suite au refus de Gbagbo de céder le pouvoir comme l'exige la communauté internationale.

-0- PANA AO/BOS/ASA/TBM/SOC 05avril2011

05 avril 2011 20:49:16




xhtml CSS