L’UA aide à la mise en œuvre d’une plateforme nationale de l’apiculture à Maurice

Port-Louis, Maurice (PANA) – La plateforme nationale de l’apiculture à Maurice va créer des synergies au sein des acteurs du secteur et va accroître leur volonté à mobiliser des  ressources collectives pour la production de miel.

Cette déclaration a été faite jeudi par le responsable du projet pour le développement de l’apiculture au sein du Bureau inter-africain de l’Union africaine pour les ressources animales, le Dr Sarah Ossiya.

"Maurice, à l’instar des autres pays africains, devrait investir davantage dans l’apiculture afin d‘accéder aux marchés internationaux", a-t-elle souligné lors du lancement de la plateforme qui va aider à une sensibilisation accrue au niveau régional sur le potentiel de l’industrie et aussi mettre en exergue l’importance de l’industrie locale de l’apiculture.

Le ministre de l’Agro-Industrie et de la Sécurité alimentaire, Mahen Seeruttun, a souligné que les potentiels du secteur de l’apiculture doivent être exploités davantage afin de promouvoir une agriculture durable et garantir la sécurité alimentaire.

Il a rappelé que l’apiculture qui est pratiquée principalement comme une activité à temps partiel à Maurice, a été affectée par la présence du petit coléoptère de la ruche et de la mite varroa.

"Par conséquent, la production de miel a sensiblement baissé au cours des années passées. Le gouvernement a dès lors pris plusieurs initiatives visant à appuyer les apiculteurs", a-t-il indiqué. Parmi ces initiatives, la formation et les programmes de renforcement de capacités exécutés par des experts internationaux en gestion de l’apiculture au profit d’environ 360 apiculteurs, a-t-il souligné.

Mahen Seeruttun a déclaré que du matériel pour l’apiculture comprenant des ruches organiques, des masques et des voiles, de la fumée, entre autres, a été distribué à Maurice et Rodrigues. Les zones de réserves d’abeilles ont été également installées dans différents endroits pour augmenter la production de miel.

Parlant de la production de miel organique, le ministre a exhorté les apiculteurs à adopter des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement pour générer des produits de bonne qualité.

-0- PANA NA/MA/ASA/TBM/SOC  16nov2017

16 novembre 2017 20:21:44




xhtml CSS