L'Ouganda sera entendue cette semaine par la CIJ de La Haye

Kampala- Ouaganda (PANA) -- Trois hauts responsables ougandais seront entendus cette semaine par la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye sur le pillage des richesses de la RD Congo et des actes d'atrocité contre les populations congolaises dont leur pays serait coupable.
Le procureur général Khiddu Makubuya a précisé qu'il s'agit du ministre de la Défense Amama Mbabazi, de l'Inspecteur général de la Police, le général de division Katumba Wamala, et de l'ancien sous-Secrétaire général et conseiller juridique de l'ONU, Eric Suy.
La RD Congo a accusé l'Ouganda d'avoir profité de la présence de ses troupes sur sol pour piller ses richesses, affirmant que des soldats ougandais ont également commis des actes de violence contre la population locale.
Sous les pressions internationales, l'Ouganda a retiré ses troupes de la RDC en juin 2003 et affirme ne les avoir jamais redéployées dans ce pays.
Selon la RD Congo et une partie de la communauté internationale, l'Ouganda a laissé sur place des milices.

18 avril 2005 13:44:00




xhtml CSS