L'OIF exhorte les acteurs politiques malagaches à privilégier le dialogue

Bruxelles, Belgique (PANA) - L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) exhorte tous les acteurs politiques de Madagascar à privilégier le dialogue, s'appuyant à cet égard sur la décision de la  Haute Cour constitutionnelle malgache qui a déclaré irrecevable la requête des députés pour destituer le président de la République, a-t-on appris de source officielle.

Dans un communiqué parvenu lundi à la PANA à Bruxelles, la Secrétaire générale de l'OIF, Mme Michaelle-Jean, indique que dans l'intérêt supérieur du pays, "tout doit être mis en oeuvre pour le fonctionnement régulier de l'Etat".

Aussi, exhorte-elle tous les acteurs politiques à privilégier, "en toutes circonstances", le dialogue afin de préserver la stabilité encore fragile à Madagascar.

Dans son communiqué, la patronne de l'Exécutif de l'OIF souligne que les institutions nationales doivent "se surpasser" pour agir dans l'intérêt supérieur du peuple malgache en faveur de la restauration de la démocratie et de l'Etat de droit.

L'OIF réitère par ailleurs sa disponibilité à poursuivre son appui en faveur de la consolidation de la paix et de la démocratie à Madagascar.

On rappelle que Madagascar s'est engagé à accueillir, au second semestre 2016, le XVIème Sommet de la Francophonie qui réunira les chefs d'Etat et de gouvernement des Etats membres de l'organisation francophone.
-0- PANA AK/JSG/IBA 15juin2015

15 juin 2015 17:58:52




xhtml CSS