L’OIF dispose d’une stratégie économique verte (Officiel)

Dakar,Sénégal (PANA) – Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a annoncé samedi à Dakar, que l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) dispose aujourd’hui d’une stratégie économique à l’économie verte, grâce à son ambitieux chantier économique en phase avec les exigences du développement durable dans le monde.

''La Francophonie dispose aujourd’hui d’une stratégie économique à l’économie verte. Notre organisation a poursuivi sa ligne en ouvrant l’ambitieux chantier économique en phase avec les exigences du développement durable'', a-t-il déclaré.

''Nous sommes heureux d’arriver au terme de longues années de marche à la faveur des réunions statutaires de ses organes et de concertations ministérielles consacrées à des thématiques spécifiques dont le changement climatique. Ce projet sera soumis à la sanction des chefs d’Etat et gouvernement au cours de ce sommet'', a-t-il indiqué.

Intervenant à la cérémonie d’ouverture du XVème Sommet de la Francophonie, Joseph Kabila a précisé que le Sommet de Dakar est une occasion pour les chefs d’Etat de focaliser leurs réflexions sur un thème à la fois pertinent et interpellateur intitulé ‘’Femmes et jeunes : vecteur de paix, acteurs de développement’’.

Sur les questions relatives à la paix, à la démocratie et aux droits de l’homme, il a rappelé que de multiples efforts d’accompagnement au cours de ces dernières années ont été déployés par l’OIF en signe de solidarité dans certains pays, notamment au Mali, en Guinée, en Côte d’Ivoire, en Tunisie, en République centrafricaine, à Madagascar, en Egypte, en République démocratique du Congo, et tout récemment au Burkina Faso.

Concernant les méthodes de riposte contre la fièvre à virus Ebola qui a endeuillé des Etats membres de l’OIF, il a indiqué que cette maladie représente une menace pour l’espèce humaine à travers le monde.

A cet effet, ''des propositions de résolutions seront faites par les chefs d’Etat présents au Sommet'', indique-t-il.

Rappelant les avancées et la spécificité de la langue française et les langues qu’elle véhicule, Joseph Kabila a expliqué que les efforts déployés à cet effet n’ont pas été au détriment de ceux notamment pour la défense de la diversité cultuelle, la promotion de l’Etat de droit et des droits humains, la prévention des conflits et la gestion des crises dans les Etats membres de l’espace francophone.

''Dans un monde en perpétuel mutation, la paix, le bien-être et le développement sont des questions permanentes. Quelque positives qu’elles soient, ces questions doivent être traitées à plein temps'', a-t-il soutenu.

Il a annoncé qu’à la fin du Sommet, un examen du cadre stratégique des actions communes de l’OIF pour la période 2015-2022 sera fait.

De plus, "une programmation de projets concrets sera mise en œuvre au cours des quatre prochaines années’’, a-t-il ajouté.

Au cours de sa communication, Joseph Kabila qui a assumé la présidence de la Francophonie pendant deux ans, a remercié le président du Sénégal, Macky Sall, et le peuple sénégalais pour leur accueil chaleureux.

Il a également rendu un hommage au Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf qui termine son mandat cette année.

''Je voudrais que nous sortions de ce sommet mieux outillés pour garantir une solidarité francophone plus renforcée et plus efficace dans les domaines de la préservation de la paix, de la bonne gouvernance, de la sécurité alimentaire, de la protection de l’environnement, de la valorisation des femmes et des jeunes, de l’éducation, de l’innovation, ainsi que du développement local‘’, a-t-il conclu.
-0- PANA KAN/IS/SOC 29nov2014

29 novembre 2014 17:49:34




xhtml CSS