L’OIF condamne l’attaque de la résidence du président guinéen Alpha Condé

Paris, France (PANA) – Le Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Abdou Diouf, a fermement condamné mercredi l’attaque, dans la nuit de lundi à mardi, à Conakry, de la résidence du président guinéen, Alpha Condé.

Dans un communiqué publié à Paris, M. Diouf, ancien président du Sénégal, juge inacceptable que cette attaque soit perpétrée seulement sept mois après l’élection présidentielle "libre, transparente et démocratique" qui a porté l’ancien opposant historique au pouvoir.

Abdou Diouf demande à tous les Guinéens de se rassembler autour d’un dialogue serein et apaisé et au gouvernement de déployer tous les efforts nécessaires à la tenue rapide d’élections législatives libres, fiables et démocratiques afin de consolider la démocratie et de renforcer l’Etat de droit.

Plusieurs officiers,  dont l’ancien chef d’état-major de l’armée guinéenne le général Nouhou Thiam, ont été arrêtés après l’attaque de la résidence du président Alpha Condé.

L’Union africaine (UA), la France et les Etats-Unis, entre autre, ont fermement condamné l’attaque et souhaité que la Guinée poursuive son expérience démocratique après près de 50 ans de dictature.
-0- PANA SEI/JSG/IBA 20juil2011

20 juillet 2011 11:47:34




xhtml CSS