L'OIF condamne l'attaque de Boko Haram contre un village du Niger

Bruxelles, Belgique (PANA) - L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a condamné la violente attaque perpétrée par la secte terroriste nigériane Boko Haram dans l'île nigérienne de Karamga, qui a  fait des dizaines de morts, notamment parmi les soldats de l'armée nigérienne.

Dans un communiqué reçu par la PANA à Bruxelles, la Secrétaire générale de l'OIF, Mme Michaelle-Jean, indique qu'elle s'en est entretenue au téléphone avec le président nigérien,  Mahamadou Issoufou, à qui elle a exprimé ses condoléances les plus émues.

Elle a rendu hommage aux soldats tués dont elle a loué la  bravoure, tout "en pensant  avec émotion à la douleur des familles et des proches des victimes".

La Secrétaire générale de l'OIF a lancé un appel à la Communauté internationale pour appuyer avec tous les moyens nécessaires la Force multinationale mixte déployée pour vaincre Boko Haram, qualifié de "fléau qui dévaste toute la région du Lac Tchad et détruit tous les efforts investis pour le développement des populations locales."

Mme Michaelle-Jean a adressé le même appel au Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon et au président du Conseil de sécurité.
-0- PANA AK/JSG/IBA 29avr2015

29 avril 2015 12:52:47




xhtml CSS