L'OIF condamne fermement le retour de la violence à Kidal

Bruxelles, Belgique (PANA) - L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), condamne avec la plus grande fermeté le retour à de la violence à Kidal (Mali), appelant à un retour au calme, a-t-on appris de source officielle.

Dans un communiqué parvenu à la PANA à Bruxelles, le Secrétaire général de l'OIF, Abdou Diouf, lance un appel pour la cessation immédiate de la violence, condamnant plus spécialement  l'assassinat des représentants de l'Etat malien et la prise d'otages.

Pour Abdou Diouf, "seule une solution pacifique permettra de stabiliser la région et renforcer l'unité du pays". Le Secrétaire général de l'OIF "encourage et soutient les actions initiées à travers la dynamique engagée par l'Accord préliminaire de Ouagadougou de juin 2013 avec le soutien de la communauté internationale pour permettre au Mali de retrouver rapidement,  de manière durable la paix, la souveraineté, l'intégrité nationale et l'unité".

-0-PANA AK/BEH/IBA  20mai2014

20 mai 2014 17:23:53




xhtml CSS