L'OUA condamne la tentative de coup d'Etat au Burundi

Addis Abeba- Ethiopie (PANA) -- Le Secrétaire général de l'Organisation de l'Unité africaine (OUA), Salim Ahmed Salim a condamné, vendredi, la tentative de coup d'Etat survenue mercredi au Burundi, affirmant que c'était un "acte anachronique" qui aurait sapé le processus de paix en cours dans ce pays.
Une déclaration émanant du secrétariat de l'OUA à Addis Abeba précise que M.
Ahmed Salim, déjà vivement préoccupé par le regain de violence au Burundi, a appris avec tristesse la tentative de coup d'Etat qu'une poignée de soldats a tenté de perpétrer.
Condamnant l'acte, Salim indique notamment que celui-ci aurait pu "gravement menacer les efforts consentis par le peuple burundais et la communauté internationale dans la recherche d'une solution à la crise qui secoue le pays".
Il a appelé tous les partis politiques à ne "plus perdre de temps" et à parachever le processus de paix en cours, dans l'intérêt du Burundi et son peuple.
Il a lancé un appel identique aux groupes armés qu'il a appelés à s'impliquer dans le dialogue et à mettre un terme à la violence quotidienne qui a plongé des Burundais innocents dans la misère.

20 avril 2001 21:54:00




xhtml CSS