L'ONUCI réfute les accusations de partialité du camp de Gbagbo en Côte d'Ivoire

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - L'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a réaffirmé, lundi, dans un communiqué, son impartialité militaire dans le cadre de ses efforts en vue de trouver une issue pacifique à la crise post-électorale dans ce pays.

La mission onusienne accusée par le camp du président sortant, Laurent Gbagbo, d'apporter son soutien à son rival Alassane Ouattara, rejette comme étant sans fondement les "allégations sur son assistance militaire aux ex-belligérants sous forme de transport de troupes armées ou de présence sur son site d’éléments armés non onusiens".

"L’ONUCI tient à rassurer le peuple ivoirien qu’elle restera concentrée sur l’exécution des tâches que lui a confiées le Conseil de sécurité de l'ONU dans le respect d’une neutralité stricte sur le plan militaire", indique le communiqué.

Depuis le déclenchement de la crise post-électorale, l'ONUCI, accusée de partialité, a été maintes fois l'objet d'agressions de la part des partisans de Laurent Gbagbo qui a réclamé son départ.
-0- PANA BAL/JSG/IBA 21fév2011

21 février 2011 12:59:33




xhtml CSS