L'ONUCI estime que les massacres à Abobo pourraient être un crime contre l'humanité

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - L’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a indiqué vendredi que le massacre de civils, jeudi après-midi à Abobo, par des obus de mortiers 81mm pourrait constituer un crime contre l'humanité.

Selon la mission onusienne, l’examen des projectiles tirés sur le marché d’Abobo et dans ses environs lui permet de confirmer qu’il s’agissait d’obus de mortiers de 81mm.  

L'ONUCI affirme que ces obus, qui ont fait entre 25 et 30 morts et une soixantaine de blessés, ont été tirés d’un camp militaire des Forces de  sécurité loyales au président sortant, Laurent Gbagbo.

L'ONUCI a réitéré sa volonté de "prendre des mesures appropriées en vue d’assurer la protection des civils, conformément à son mandat".

Selon l'ONUCI, 410 personnes ont été tuées depuis le déclenchement de la crise post-électorale.
-0- PANA BAL/AAS/IBA 18mars2011

18 mars 2011 15:04:23




xhtml CSS