L'ONUCI déplore les actes d'agression répétés des partisans de Laurent Gbagbo contre ses éléments

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - L’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a déploré mardi les actes répétés d’agression contre ses patrouilles commis par une partie de la population soutenue par les forces loyales au président sortant, Laurent Gbagbo.

Dans un communiqué publié à Abidjan, l’ONUCI informe que des éléments de sécurité de l’ONUCI stationnés à l’entrée de l'hôtel Pullman, attendant l’arrivée de l’émissaire de l’Union africaine, le Premier ministre kenyan, Raila Odinga, escortée par une de leur patrouille, ont été encerclés par un groupe de jeunes gens, partisans de Laurent Gbagbo.

Une situation dont profiteront les éléments armés qui les appuyaient pour ouvrir le feu en direction des véhicules, obligeant les militaires de l’ONUCI à riposter par des coups de sommation en l’air, explique le communiqué.

L’ONUCI indique que le compte rendu de cet incident fait lundi par la Radio télévision ivoirienne (RTI), contrôlée par Laurent Gbagbo, n’est pas conforme aux faits et dénonce une campagne de propagande dont l’objectif serait d’attiser la haine contre ses éléments.

Depuis le déclenchement de la crise post-électorale, l'ONUCI, accusée de partialité, est l'objet d'hostilité et d'attaques physiques de la part des partisans du président sortant Laurent Gbagbo.
-0- PANA BAL/JSG/IBA 18jan2011

18 janvier 2011 11:57:46




xhtml CSS