L'ONUCI craint des attaques contre son personnel et ses biens

Abidjan, Côte d'Ivoire - L’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a exprimé jeudi la crainte que l'hostilité du camp du président sortant, Laurent Gbagbo, à son égard, ne se transforme en attaques physiques.

Dans un communiqué publié à Abidjan, l’ONUCI affirme que les forces civiles et militaires loyales à M. Gbagbo ont commencé à attaquer ses véhicules à Abidjan.

Deux véhicules de l’ONUCI ont été brûlés et trois autres endommagés, dont une ambulance.

Lors de cette attaque, le malade que l’ambulance transportait à l’hôpital a été blessé à la tête.

Dans la nuit du 10 au 11 janvier, une patrouille mixte de militaires et de policiers de l’ONUCI a essuyé des tirs de la part des forces loyales à M. Gbagbo, blessant trois casques bleus.

Un groupe de jeunes proches de M. Gbagbo a pillé lundi dernier à Abidjan un convoi de vivres de l’ONUCI.

-0- PANA BAL/AAS/SOC 13jan2011

13 janvier 2011 19:55:26




xhtml CSS