L’ONUCI condamne le pillage des locaux du HCR à Guiglo

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) - Les locaux du Haut commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR) à Guiglo (500 km à l’ouest d’Abidjan), ont fait l’objet de pillage ces derniers jours, un acte que l’Opération des Nations unies en côte d’Ivoire (ONUCI) a condamné avec la dernière énergie.

"Le mercredi 23 mars 2011, de jeunes miliciens se sont introduits au siège du HCR dans cette ville et ont forcé les employés à leur remettre des clés de voitures qu’ils ont ensuite emportées. La même manoeuvre a été répétée environ une heure plus tard par de jeunes libériens", a déploré l’ONUCI dans un communiqué reçu samedi à la PANA.

"Cette attaque de cette agence onusienne montre à quel point la violence en Côte d’Ivoire a atteint des proportions inhumaines, en cette période de crise post-électorale. L’ONUCI lance un appel à toutes les parties pour qu’elles prennent des mesures adéquates en vue de prévenir de tels incidents pour permettre aux travailleurs humanitaires de s’acquitter de leurs nobles tâches au profit du peuple ivoirien", écrit le texte.

La crise post-électorale, née de la lutte du fauteuil présidentiel entre Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo s’enlise de plus en plus et amène les Ivoiriens, redoutant une guerre civile, à fuir la capitale économique, Abidjan, pour se réfugier dans leurs villages.

-0- PANA GB/TBM 26mars2011

26 mars 2011 16:24:19




xhtml CSS