L'ONUCI attend son troisième hélicoptère de combat

New York, Etats-Unis (PANA) – Les Nations unies ont indiqué vendredi que la Mission onusienne de maintien de la paix en Côte d’Ivoire (ONUCI) se trouve en attente d’un troisième hélicoptère de combat, pour renforcer la capacité de sa mission à faire face à la violence qui ne cesse d’augmenter dans le pays.

"L’arrivée de ces équipements de renfort va améliorer la capacité opérationnelle de la Mission des Nations unies en Côte d’Ivoire, en particulier dans la protection des civils", souligne un communiqué transmis à la PANA à New York.

Le communiqué indique également que les hélicoptères allaient aider la mission à faire face aux attaques menées contre son personnel et ses infrastructures,  mais aussi contre les partisans d’Alassane Quattara, vainqueur proclamé du second tour de l’élection présidentielle, le 28 novembre.

Il a indiqué que les hélicoptères allaient être utilisés pour promouvoir la paix et apporter de la protection aux civils, précisant que la mission avait effectué 864 patrouilles aériennes et terrestres dans le pays, la semaine dernière, malgré les blocus et autres obstacles.

L’ONU révèle par ailleurs que près de 50 personnes sont mortes dans des affrontements entre partisans de Gbagbo et de Ouattara, en une semaine, portant le bilan des victimes à 365 depuis l’éclatement de la violence en mi-décembre.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a récemment autorisé le déploiement immédiat de 2.000 troupes supplémentaires et de trois hélicoptères de combat pour renforcer les efforts de maintien de la paix en Côte d'Ivoire.

Le Conseil s’est dit préoccupé par l’intensification des attaques contre les civiles à Abidjan, ce qui a augmenté le nombre de réfugiés et de personnes déplacées.

Il s’est aussi dit préoccupé par le risque de retour de la guerre civile de 2002 qui avait divisé le pays en deux: le Sud contrôlé par le gouvernement et le Nord contrôlé par les rebelles.

Le Conseil de sécurité a aussi invité les deux parties à faire preuve de la plus grande retenue tout en condamnant les actes de violences menés contre le personnel des Nations unies et les civils.

Une force onusienne de 9.000 personnes a été déployée en Côte d'Ivoire au cours de ces sept dernières années, pour soutenir les efforts de stabilisation et de réunification du pays.
-0- PANA AA/BOS/LSA/SSB/IBA 06mars2011

06 mars 2011 07:08:21




xhtml CSS