L'ONUCI appelle à l'arrêt des violences en Côte d'Ivoire

Abidjan- Côte d'Ivoire (PANA) -- Le chef de la Mission des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), Y.
J Choi, a déploré les violentes manifestations contre la dissolution de la Commission électorale indépendante (CEI) et du gouvernement, qui ont fait au moins sept morts et plusieurs blessés à Gagnoa, dans le centre du pays, a appris la PANA auprès de la mission onusienne.
"Il faut en finir avec la violence", a déclaré à la presse M.
Choi à l'issue d'un entretien avec le facilitateur du dialogue inter-ivoirien, le président burkinabé Blaise Compaoré.
"La violence n'est pas acceptable.
Nous sommes tous d'accord qu'il faut surtout préserver la liste provisoire électorale", a insisté le chef de l'ONUCI.
La liste électorale provisoire contient déjà 5.
300.
000 personnes, en attendant la poursuite du contentieux qui doit aboutir à la liste électorale définitive.
Dans ce cadre, M.
Choi a émis l'espoir que les consultations initiées par le facilitateur avec les protagonistes de la crise ivoirienne aboutissent à la formation d'un nouveau gouvernement et de la Commission électorale indépendante dans les plus brefs délais.
Le président Compaoré a obtenu un accord des parties ivoiriennes pour la formation du gouvernement ce mardi et de la nouvelle CEI au cours de cette semaine.

23 février 2010 17:48:00




xhtml CSS