L'ONU souligne l'importance de l'amélioration de la santé des enfants

New York, Etats-Unis (PANA) – Lors de la célébration de la quatrième Journée mondiale de la prématurité, l'ONU a déclaré que les complications liées aux naissances prématurées dépassent toutes les autres causes et constituent la principale cause de mortalité chez les jeunes en bas âge.

Dans un message pour célébrer la Journée, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a déclaré : ''à l'occasion de la Journée mondiale des prématurés, je demande à tous les partenaires de reconnaître l'importance vitale d'aborder la prématurité au moment où nous nous efforçons d'améliorer la santé des femmes et des enfants".

La journée mondiale de la prématurité fait partie de l'initiative du secrétaire général ''Chaque femme, chaque enfant ", qui a été lancée pour promouvoir les Objectifs du millénaire pour le développement 4 et 5 pour réduire la mortalité maternelle et infantile des enfants de moins de cinq ans, respectivement de deux tiers et trois quarts.

Le mouvement, qui a été lancé quatre ans auparavant, a grandi et compte 300 partenaires et 400 engagements de prestation de services financiers et politiques.

L'OMS a déclaré que certains des taux de décès prématurés les plus élevés se trouvent en Afrique de l'Ouest, en particulier dans les pays actuellement confrontés à l'épidémie du virus d'Ebola.

Elle a cité les dernières conclusions publiées dans la publication scientifique The Lancet selon qui, sur les 6,3 millions de décès estimés d'enfants de moins de cinq ans en 2013, les complications liées aux naissances prématurées ont représenté près de 1,1 million des décès.

Les autres principales causes de décès d'enfants sont la pneumonie, qui a tué
935.000 enfants de moins de cinq ans et les complications liées à l'accouchement qui ont causé 720.000 décès.

-0- PANA AA/AR/ASA/TBM/SOC  17nov2014

17 novembre 2014 19:59:18




xhtml CSS