L'ONU se félicite de l'aide alimentaire des Etats-Unis aux populations soudanaises

Khartoum, Soudan (PANA) - Le Programme alimentaire mondial (PAM) s'est félicité mardi dans un communiqué de l'arrivée d'un bateau transportant 47.250 tonnes de sorgho offertes  par l'Agence américaine pour le développement international (USAID), pour nourrir pendant trois mois 1,7 million de personnes dans la région soudanaise du Darfour.

Le bateau transportant cette aide alimentaire est arrivé dimanche à Port Soudan, sur la Mer Rouge et a été accueilli par le chargé d'affaires américain au Soudan et le directeur du PAM au Soudan.

Ces vivres seront utilisées, en particulier au Darfour, où le PAM vient en aide à plus de trois millions de personnes, dont 300.000 déplacés par les combats ces derniers mois.

Le PAM a indiqué que le sorgho était la principale denrée de cette cargaison de 164 millions de dollars que l'USAID s'est engagée à livrer au Soudan en 2014.

Une première cargaison de 92,5 millions de dollars a été expédiée en juillet 2013, permettant au PAM de faire face à une nouvelle vague de déplacements au Darfour et à prépositionner des vivres dans des régions isolées des Etats du Kordofan Sud et du Nil Blanc avant la saison des pluies.

Le PAM a indiqué que l'ensemble des contributions consistait en 145.000 tonnes de sorgho, 12.510 tonnes de pois cassés jaunes et 4.400 tonnes d'huile végétale.

Toutes ces contributions représentent 43 pour cent des besoins annuels du PAM pour 2014.

En plus des vivres, les Etats-Unis ont contribué à hauteur de 4,8 millions de dollars à travers le Bureau d'assistance pour les catastrophes à l'étranger de l'USAID pour soutenir le Service aérien humanitaire des Nations unies, qui est dirigé par le PAM et fournit des services de transport de passagers et de petites cargaisons à la communauté humanitaire au Soudan.

L'agence de l'ONU a révélé que le Soudan restait une des plus importantes et plus complexes des opérations du PAM.

En 2014, le PAM prévoit de toucher 4,1 millions de personnes à travers  le Soudan, dont 3,1 millions sont au Darfour.

Depuis le mois de février de cette année, une nouvelle vague de violences s'est étendue sur le Darfour, déplaçant plus de 300.000 personnes et multipliant les besoins dans la région.

Le conflit persistant a obligé des milliers de Sud-Soudanais à fuir leurs maisons et  à chercher un refuge temporaire dans d'autres régions du Soudan.
-0- PANA MO/SEG/FJG/JSG/IBA  29avr2014

29 Abril 2014 11:17:45




xhtml CSS