L'ONU salue le caractère transparent de l'élection du président somalien

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- L'ONU a félicité les parlementaires somaliens pour le caractère transparent du vote ayant abouti samedi, à l'élection d'un nouveau président pour la Somalie, le leader islamiste modéré, Shariff Sheikh Ahmed, en remplacement d'Abdullahi Yusuf, qui a démissionné en décembre dernier.
L'envoyé spécial de l'ONU en Somalie, Ahmedou Ould-Abdallahi, a estimé que cette élection a été menée de façon transparente et a conduit à un dernier round très disputé entre M.
Shariff et le fils du dernier homme fort de la Somalie, Siad Barre, Maslah Mohammed Siyad.
"Nous voyons enfin les fruits du travail acharné mené par toutes les parties pour créer un parlement inclusif.
Je voudrais féliciter et encourager tous les parlementaires à oeuvrer pour le bien de ce pays" a-t-il dit dans une déclaration faite quelques heures après cette élection.
Le nouveau président somalien a prêté serment et devrait arriver à Addis- Abeba, en Ethiopie, pour participer au sommet de l'Union africaine (UA) avant de rentrer dans son pays pour assumer ses fonctions.
"Au terme d'une longue nuit de vote, les membres du parlement fédéral de transition récemment élargi ont choisi le président de l'Alliance pour la relibération de la Somalie, Sheikh Shariff Sheikh Aden, comme nouveau président de la Somalie" annonce un communiqué des Nations unies rendu public samedi.
Onze candidats étaient en lice pour le vote du premier tour qui a vu Sheikh Sharif remporter l'essentiel des voix sans pour autant recueillir les deux tiers des voix nécessaires.
Le second tour, entre Sheikh Shariff et Maslah Mohamed Siyad, fils de l'ancien président somalien, a été gagné par M.
Shariff avec plus des deux tiers des suffrages exprimés.
M.
Ould-Abdallah a souligné que, durant le premier tour de vote, M.
Shariff et le premier ministre, Nur Hassan Hussein, les deux figures de proue du processus en cours à Djibouti, avaient reçu le soutien ferme des parlementaires.
Il a loué "la manière ouverte et transparente" dont les deux tours se sont déroulés.
M.
Ould-Abdallah s'est dit satisfait que les candidats avaient promis de soutenir un gouvernement d'union nationale fondé sur l'inclusion, la tolérance et la coopération politique.
"Je suis également ravi que le nouveau président se soit engagé à mettre en oeuvre des politiques basées sur une étroite coopération avec les Etats membres de l'IGAD, particulièrement les voisins de la Somalie - Djibouti, l'Ethiopie et le Kenya mais aussi l'Union africaine" a-t-il dit.
"J'ai compris qu'ils travailleront étroitement avec tous les autres membres de la communauté internationale tels que les Etats de la Ligue arabe, l'Organisation de la Conférence islamique, l'Union européenne, la Commission européenne et les Nations unies".
M.
Ould-Abdallah a promis de faire de son mieux pour assurer le soutien de la communauté internationale au nouveau gouvernement, à condition que celui-ci démontre sa détermination à promouvoir une Somalie stable et tolérante.
"La communauté internationale a déjà promis de soutenir ce processus et je ferai de mon mieux pour veiller à ce que les engagements des donateurs et despartenaires soient honorés", a-t- il promis.

31 janvier 2009 12:47:00




xhtml CSS