L'ONU pour une enquête sur l'attaque contre les civils au Darfour

New York- Etats Unis (PANA) -- Un expert en droits humains de l'ONU, Mohamed Chande Othman, a appelé mardi le gouvernement soudanais à mener "immédiatement" des enquêtes sur les attaques récentes au nord du Darfour qui ont coûté la vie à des douzaines de personnes.
Othman, qui est l'expert indépendant sur la situation des droits humains au Soudan, a mis l'accent sur la nécessité de procéder à des enquêtes poussées et transparentes par rapport à l'attaque du 2 septembre dans le village de Tabarat.
"Cet incident devrait faire l'objet d'une enquête poussée et transparente et les auteurs devraient être traduits en justice", a-t-il affirmé dans un communiqué transmis à la PANA à New York.
"Les nouvelles informations rassemblées durant les 10 derniers jours semblent confirmer les informations initiales selon lesquelles plus de 27 personnes ont été tuées et plus de 50 blessées après qu'un groupe de miliciens, identifiés par plusieurs témoins comme étant des Janjaweed, ont attaqué des civils qui se trouvaient dans un marché situé dans un village", a indiqué M.
Othman.
"je suis profondément choqué par les meurtres qui montrent la détérioration continue de la situation au Darfour", a-t-il ajouté.
L'expert a également affirmé que l'incident faisait partie des derniers heurts dans la région du Darfour, à l'ouest du Soudan, déchirée par les conflits, où les combats entre les forces du gouvernement, les miliciens Janjaweed et les groupes rebelles font rage depuis sept ans.
Othman a exhorté la communauté internationale à continuer ses efforts pour assister la Mission conjointe de l'UA et de l'ONU au Darfour (MINUAD) afin que celle ci puisse soutenir efficacement les populations civiles.

14 september 2010 19:00:00




xhtml CSS