L'ONU pour des mesures urgentes pour la tenue du référendum au Soudan

New York- Etats-Unis (PANA) -- Le conseil de sécurité de l'ONU a exhorté les parties prenantes à l'accord de paix au Soudan, qui a mis fin à la longue guerre civile, à prendre des mesures urgentes pour garantir la tenue dans moins de deux mois d'un référendum crédible et pacifique.
Dans un communiqué publié à New York, à l'entame d'un débat de haut niveau sur le Soudan, le conseil a indiqué que "le référendum devrait refléter la volonté des peuples du sud Soudan et d'Abyei, telle que prévue par l'accord de paix global".
Le conseil a également salué le début de l'inscription sur les listes électorales pour le référendum au sud Soudan et insisté sur la nécessité d'effectuer des progrès rapides pour l'accomplissement du référendum sur Abyei, relatif aux principales questions liées à l'accord de paix global et à la résolution des problèmes essentiels qui risquent de se poser après le référendum, telles la sécurité, la frontière, la citoyenneté, la monnaie et les ressources naturelles.
Le conseil a réitéré son appel à toutes les parties à coopérer avec la Mission des Nations unies au Soudan (UNMIS) dans le cadre de son mandat stipulant notamment "l'accès sans restriction, la liberté de mouvement du personnel de l'UNMIS, le déplacement de son équipement et la fourniture de matériels destinés au référendums,".
S'exprimant lors de la réunion, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki Moon a indiqué que c'est un moment important pour le peuple soudanais et pour la sous région au moment où la population du sud Soudan s'apprête à exercer son droit au vote.
"Pour s'assurer que le referendum est bien organisé et que les populations soudanaises en acceptent les résultats, il est impératif que le processus soit crédible et transparent et qu 'il reflète l'aspiration des populations, a-t-il affirmé.
L'organisation mondiale travaille avec les deux parties pour augmenter si possible les troupes de l'ONU, la sécurité pendant et après le referendum, ainsi que sa capacité à vérifier, suivre les éventuels violations du cessez-le-feu et la protection des civils dans la zone couverte par la mission.
Les Soudanais sont appelés à voter le 9 janvier 2011, conformément à l'accord de paix global de 2005, pour décider si le sud doit se séparer du reste du pays et pour déterminer le statut final d'Abyei, une zone riche en pétrole et située au centre du pays.

17 novembre 2010 12:02:00




xhtml CSS