L'ONU et ses partenaires pour un cessez-le-feu dans le Nord de la Somalie

Mogadiscio, Somalie (PANA) - L'Organisation des Nations Unies et ses partenaires se sont déclarés jeudi fortement préoccupés par les conflits armés qui ont éclaté dans le Nord de la Somalie, en invitant toutes les parties à cesser immédiatement les violences.

L'ONU a repris des informations indiquant que des combats violents à l'arme lourde ont éclaté le matin près de Tukaraq, dans la région de Sool, entre les forces du Puntland et du Somaliland.

"Les partenaires internationaux appellent les deux parties à cesser immédiatement les combats, à entamer le dialogue entre les commandants militaires sur le terrain, à assurer l'accès humanitaire pour les personnes déplacées et à engager des négociations pour discuter d'une séparation des forces et d'un échange des prisonniers", indique un communiqué conjoint.

Le communiqué a noté que les violences aggravaient "une situation humanitaire déjà difficile, récemment aggravée par l'impact du cyclone tropical "Sagar" - les affrontements ne font qu'augmenter les souffrances des populations dans cette région".

L'appel de jeudi pour un cessez-le-feu immédiat a été approuvé par l'ONU, l'Union africaine, l'Union européenne, l'organisation régionale africaine de l'Autorité intergouvernementale de développement (IGAD), la Belgique, le Danemark, l'Éthiopie, la Finlande, l'Allemagne, l'Irlande, l'Italie, les Pays-Bas, la Norvège, la Suède, la Turquie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.
-0- PANA MA/FJG/JSG/IBA 25mai2018

25 may 2018 11:46:35




xhtml CSS