L'ONU et le gouvernement somalien en quête de 80 millions de dollars pour les victimes des inondations

New York, Etats-Unis (PANA) - Les Nations unies et le gouvernement somalien ont lancé dimanche un appel conjoint pour un fonds de 80 millions de dollars pour venir en aide immédiatement aux populations affectées par les récentes inondations dans le Centre et le Sud du pays.

D'après le Bureau des Nations pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), ces inondations - causées par les plus fortes pluies enregistrées depuis plus de trois décennies dans le pays - ont fait des victimes, entraîné des déplacements massifs et des dégâts pour les infrastructures et les terres agricoles, aggravant une situation humanitaire déjà précaire.

OCHA a révélé que plus de 750.000 personnes ont été affectées par les inondations, avec au moins 229.000 déplacés. Les partenaires humanitaires ne peuvent pas compter sur le Plan de riposte humanitaire prévu de 1,5 milliard de dollars pour la Somalie en 2018, qui n'est financé qu'à la hauteur de 24 pour cent.

Un communiqué onusien explique que ce nouvel appel pour un fonds de 80 millions de dollars, lancé lors d'une réunion de haut niveau à Mogadiscio, va apporter une assistance à court terme aux communautés touchées qui étaient déjà vulnérables du fait du conflit en cours et des sécheresses précédentes.

En s'exprimant lors de cette réunion, le Coordonnateur humanitaire pour la Somalie, Peter de Clercq, a souligné les risques à long terme auxquels sont confrontées les populations affectées par les inondations et la nécessité d'un investissement pour accroître la résilience aux phénomènes climatiques extrêmes.

"Alors que les risques liés au changement climatique augmentent, davantage de ressources sont nécessaires pour faire face aux causes profondes de la précarité, de la pauvreté chronique et du faible niveau de développement humain, qui affectent la plus grande partie de la population", a-t-il indiqué.
-0- PANA MA/FJG/JSG/IBA 21mai2018

21 Maio 2018 08:15:02




xhtml CSS