L'ONU condamne les attaques présumées de Boko Haram visant la célébration de l'Aïd El-Fitr au Nigeria

New York, Etats-Unis (PANA) - Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné les attaques perpétrées samedi dans le Nord-Est du Nigeria par des insurgés présumés de Boko Haram, visant la célébration de l'Aïd El-Fitr.

Selon des informations relayées par la presse, des explosions ont fait des dizaines de morts dans la zone du gouvernement local de Damboa, dans l'Etat du Borno.

"Le Secrétaire général souligne que les attaques visant des civils violent le droit international humanitaire et demande que les responsables soient rapidement traduits en justice", a déclaré un communiqué publié par son porte-parole, Stéphane Dujarric.

Dans ce communiqué, le Secrétaire général a exprimé ses condoléances aux familles endeuillées, au gouvernement et au peuple du Nigeria et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

En outre, il a réitéré la solidarité des Nations Unies avec les pays luttant contre le terrorisme et l'extrémisme violent dans le Bassin du lac Tchad et dans la région du Grand Sahel en Afrique.
-0- PANA MA/AKA/IS/SOC 18juin2018

18 juin 2018 20:36:44




xhtml CSS