L'ONU célèbre la Journée internationale des familles et souligne la nécessité de l'égalité des sexes et du respect des droits des enfants

New York, Etats-Unis (PANA) – Célébrant ce vendredi la Journée internationale des familles, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a déclaré qu'il est temps de changer les normes sociales qui soutiennent le contrôle des hommes sur les femmes et renforcent la discrimination contre les membres vulnérables de la famille.

Célébrée dans le monde entier le 15 mai, la Journée internationale des familles de cette année a pour thème: "Les hommes en charge?" ; il souligne l'importance de l'égalité des sexes et les droits des enfants dans les familles contemporaines du fait que de plus en plus de femmes sont reconnues comme des partenaires égaux et des décideurs.

Dans un communiqué de l'ONU publié à New York, Ban Ki-moon a déclaré que le développement social et économique équitable dépend de cadres juridiques justes qui soutiennent les droits des femmes et des enfants.

"Les lois et les pratiques discriminatoires qui ne donnent pas les mêmes droits à tous et qui oppressent les femmes et dénient des droits aux enfants n'ont aucune place dans les familles, les communautés, les sociétés et les nations contemporaines", a-t-il souligné.

Il a noté que la discrimination et la négligence conduisent souvent à la violence, menaçant la santé des femmes et des enfants et limitant leurs chances de terminer leurs études et de réaliser leur potentiel.

La Journée a été proclamée par l'assemblée générale des Nations unies en 1993, reflétant l'importance que la communauté internationale attache à la famille.

En outre, la Journée a inspiré une série d'événements de sensibilisation, y compris les jours de la famille nationale. Dans de nombreux pays, l'occasion est une opportunité de mettre en évidence différents domaines d'intérêt et d'importance pour les familles.
-0- PANA AA / AR/MTA/TBM/SOC 15mai2015

15 mai 2015 19:57:53




xhtml CSS