L'OMS signale la première semaine sans nouveau cas du virus Ebola

New York, Etats-unis (PANA) - La perspective d'une fin d'Ebola pourrait se rapprocher, après que des responsables de la santé de l'ONU ont annoncé que pour la première fois, une semaine entière est passée en Afrique de l'Ouest sans nouveau cas de ce virus mortel.

Dans une mise à jour publié à New York jeudi, cependant, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré qu'au moment où l'évolution était potentiellement très prometteuse, "il y a toujours un risque considérable de transmission ".

Le communiqué transmis à la PANA à New York, a cité l'OMS déclarant que l'évolution était importante, car  c'est la première fois depuis mars de l'année dernière que toute une semaine est passée sans nouveau cas d'Ebola dans la région de l'Afrique de l'Ouest.

Il a rappelé que le Liberia a été déclaré exempt de la transmission du virus Ebola en début de septembre et la Sierra Leone n'a pas eu de cas confirmés d'infection depuis trois semaines, tandis que le dernier des trois pays les plus touchés, la Guinée, a été exempte d'Ebola pendant sept jours.

Malgré ces bonnes nouvelles, l'OMS a averti qu'il y avait encore ce qu'elle appelle un danger "à court terme" de la transmission ultérieure du virus, notant que: "plusieurs contacts à haut risque liés aux transporteurs Ebola ont été perdus et que 500 personnes, qui ont été près de patients infectés, ont encore besoin de surveillance".

Néanmoins, l'agence de santé des Nations unies a déclaré que le faible nombre de cas ces derniers mois et le fait que les infections ont été confinées à de petites zones de la Guinée occidentale et en Sierra Leone, signifient qu'on peut maintenant pousser pour éradiquer Ebola une fois pour toutes.

Depuis le début de l'épidémie en 2013, le virus Ebola a tué plus de 11.300 personnes et infecté plus de 28.400 en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.
-0- PANA AA/SEG/MTA/BEH/IBA        08 octobre 2015

08 octobre 2015 16:43:05




xhtml CSS