L’OMS invite la Société civile et les religieux congolais à changer leurs habitudes face à Ebola

Brazzaville, Congo (PANA) - La Représentation de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) au Congo a invité les acteurs de la Société civile, les tradi-thérapeutes, les religieux et les agents évoluant dans les zones frontalières à changer leurs habitudes face à Ebola, au cours d’un atelier d’information sur cette maladie organisé à Brazzaville.

Pour la Représentante de l’OMS au Congo, Fatoumata Binta Diallo, la médecine traditionnelle est le premier recours des communautés.

"Passer par les tradi-thérapeutes pour une sensibilisation élargie, pour se prémunir contre Ebola, s’avère donc nécessaire, d’autant plus qu’ils sont regardés comme des portes d’entrée des populations. Ce que vous faites est le complément de ce que nous faison", a-t-elle indiqué.

A cet égard, l'atelier devait mettre un accent particulier sur le comportement des tradi-thérapeutes dans la prévention de la maladie.

Ainsi, les participants devaient être sensibilisés sur l’ensemble des pratiques des règles d’hygiène, en insistant sur le lavage des mains au savon et à l’eau courante et également informés sur le mode de transmission de la maladie.

Fatoumata Binta Diallo a exhorté les participants à plus de rigueur et de vigilance, afin d’alerter les systèmes de santé à la moindre suspicion.

"Nous sommes-là pour la question de protection et non pour des pistes de guérison de l’épidémie", a affirmé, pour sa part, le président de l’Union nationale des tradi-thérapeutes, Gilbert Mouanda.
-0- PANA MB/JSG/IBA 02juil2018

02 juillet 2018 09:07:27




xhtml CSS