L’OMS déplore un manque de médicaments pour le traitement du SIDA en Libye

Tripoli, Libye (PANA) - Les médicaments pour le traitement des personnes portant le VIH/SIDA manquent dans toutes les régions en Libye, a annoncé l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans un rapport repris vendredi par des journaux libyens.

Le rapport souligne le manque de médicaments dans toutes les parties du pays, provoquant un  déficit ayant entraîné la mort d'un grand nombre de personnes portant cette maladie.

La situation sanitaire en 2016 en Libye s’est détériorée, a affirmé ce rapport détaillé de l’OMS publié par la Mission d'Appui des Nations unies en Libye (MANUL) sur sa page Facebook.

L'organisation a annoncé que le nombre de porteurs du VIH enregistrés en Libye s’est élevé à 6.330 personnes infectées, en notant que le nombre réel peut être plus important, en raison d’une augmentation possible du nombre de patients depuis 2005.

En proie au chaos sécuritaire depuis la chute, en 2011, du régime de Kadhafi et avec lui toute les structures de l’Etat, la Libye est confrontée à une détérioration de son système sanitaire avec, notamment, la destruction d’infrastructures à cause des affrontements armés et du manque de médicaments et d'équipements sanitaires.
-0- PANA BY/JSG/IBA 30dec2016

30 december 2016 11:37:45




xhtml CSS