L'OCI préoccupée par les conséquences de la sécheresse en Somalie

Djeddah, Arabie saoudite (PANA) - L'Organisation de la Coopération islamique (OCI) a appelé la Communauté internationale et les pays membres de l'OCI, ainsi que leurs partenaires dans le domaine humanitaire à redoubler leurs efforts pour soulager les souffrances des victimes de la sécheresse en Somalie, en haussant le niveau des aides ďurgence en leur faveur, a indiqué mercredi le site web de l'organisation.

Le secrétariat de l'OCI suit avec une profonde inquiétude la famine dont les conséquences ont commencé à être visibles en Somalie et dans la région de la Corne de l'Afrique de façon générale à cause de la grande sécheresse provoquée par l'absence de pluies et qui menace la vie de plus de 17 millions de personnes dans les pays de la région:  Djibouti, Erythrée, Éthiopie, Kenya, Somalie, Soudan du Sud, Soudan et Ouganda.

Environ six millions de personnes, soit la moitié de la population de la Somalie, ont besoin présentement ďaides humanitaires urgentes pour faire face à la famine.

Selon le bureau de l'OCI chargé des actions humanitaires et du développement en Somalie, le nombre de déplacés en février a atteint 50.000 personnes, parties des villages vers les villes comme Mogadiscio, Afgooye,  Baidoa, Kismaayo, Dolow, Beledweyne, etc.

Le secrétariat de l'OCI a rappelé les affres de la famine qui avait frappé le pays de 2010 à 2012, tuant environ 260.000 personnes, appelant à une intervention urgente.
-0- PANA AD/IN/JSG/IBA 09mar2017

09 mars 2017 08:21:06




xhtml CSS