L'Envoyée de l'ONU exhorte à une meilleure protection pour les enfants touchés par les conflits armés en Somalie

New York, Etats-Unis (PANA) - A l'issue d’une visite de six jours en Somalie, la Représentante spéciale de l'ONU pour les enfants et les conflits armés, Leila Zerrougui, a appelé à une meilleure protection des enfants pris dans les conflits armés et a exhorté les autorités du pays à traiter les anciens enfants-soldats comme des victimes ayant besoin de protection plutôt que comme des criminels.

"Nous avons besoin non seulement de les extraire du risque qu’ils courent de mourir, mais nous devons les placer auprès des acteurs de la protection de l'enfance et travailler avec eux, si certains ont besoin d'un traitement psycho-social, d'être aidés pour revenir à la collectivité", a déclaré Mme Zerrougui dans un communiqué obtenu par la PANA à New York.

"Tout ce que nous pouvons faire c’est travailler ensemble sur cette question et assurer au gouvernement et aux autorités que nous ferons de notre mieux pour soutenir leur initiative", a-t-elle indiqué

Mme Zerrougui a exprimé son optimisme sur les efforts déployés par le gouvernement fédéral de la Somalie et les autorités du Puntland pour améliorer les conditions des enfants dans les conflits armés.

L'Envoyée de l'ONU a rendu visite ax enfants détenus dans les centres à Garowe et à Bossasso, et a exhorté les autorités somaliennes à traiter les enfants capturés comme des victimes plutôt que comme des criminels.

"Je tiens à souligner l'importance de la réinsertion. Quand quelque chose se passe mal, nous devons nous assurer que nous réglons le problème et traitons les enfants de manière à ce que quand ils reviennent à la communauté, ils ne soient pas stigmatisés, ne soient pas maltraités et ne soient pas laissés dans la rue ", a souligné Mme Zerrougui.

Elle a appelé les autorités à intégrer les anciens enfants-soldats dans la communauté, et à régler la question de la stigmatisation et des abus commis sur  les mineurs victimes de violence, tout en notant qu’en mars, les forces de sécurité du Puntland ont capturé et détenu des dizaines d'enfants-soldats après avoir mis fin à une tentative d'incursion lancée par des militants d'Al-Shabaab .

Au cours de sa visite au Puntland, l'Envoyée de l'ONU a rencontré le Président somalien, Abdiweli Mohamed Ali Gaas, ainsi que le vice-président, le ministre de la Justice, les juges et les procureurs.

Elle a dit qu'elle avait obtenu l'assurance des autorités du Puntland que 12 enfants-soldats qui ont été capturés et condamnés à mort ne seront pas exécutés.

Mme Zerrougui a également eu des entretiens à Mogadiscio avec de hauts responsables gouvernementaux, notamment avec le Premier ministre, Omar Abdirashid Ali Sharmarke, les ministres fédéraux de la Défense et de la sécurité intérieure, et des représentants des organisations de la société civile engagées dans la protection des enfants.

Cette visite intervient avant la présentation du rapport annuel du Secrétaire général de l'ONU sur les enfants et les conflits armés, qui est prévu pour le 2 août, à l’occasion de la session spéciale du Conseil de sécurité des Nations unies sur les enfants dans les conflits armés.
-0- PANA AA/AR/AKA/JSG SOC 23juil2016

23 juillet 2016 14:02:02




xhtml CSS