L’Egypte annonce des points d’accord entre les protagonistes libyens

Tripoli, Libye (PANA) - Le comité égyptien en charge du suivi de la crise libyenne présidé par le général de Brigade Mahmoud Hijazi, chef d'état-major des forces égyptiennes, a annoncé  que les réunions qui ont eu lieu sur deux jours séparément avec le président du Parlement libyen, Aguila Saleh, le commandant des forces armées libyennes le Maréchal Khalifa Haftar et le président du Conseil présidentiel du gouvernement d’union nationale, ont convenu sur la formation d’un comité conjoint.

Dans un communiqué publié mardi soir, le comité égyptien a précisé la formation d’un comité mixte composé de membres du Parlement et du Conseil suprême de l'Etat, quinze membres au maximum de chaque conseil, pour statuer sur les points déjà acceptés d'être ajustés dans l'Accord politique et de parvenir à une formule de compromis.

Ensuite, ce travail sera soumis au Parlement pour approbation, selon ce qui est stipulé dans l'Accord politique libyen, a précisé le communiqué repris mercredi par les journaux libyens.

Les protagonistes ont convenu également que le Parlement fasse des amendements sur la Déclaration constitutionnelle pour inclure l’Accord politique dans le cadre d’une réponse à toutes les questions en suspens et dans une formule de compromis global délivré par le Parlement après l'accord du comité mixte.

L’organisation d’élections présidentielles et législatives à une date fixée au plus tard pour février 2018 conformément au texte de l'Accord politique.

Ils ont recommandé le maintien de toutes les personnalités actuelles aux postes-clés, qui seront convenus conformément aux procédures mentionnées ci-dessus et jusqu'à la fin de la période de transition et l’entrée en fonction du nouveau président du Parlement en 2018.
-0- PANA BY/BEH/IBA 15fév2017

15 février 2017 14:14:54




xhtml CSS