L'Association internationale du barreau rend hommage à Mandela

Pretoria, Afrique du Sud (PANA) - L'Association internationale du barreau (IBA) s'est joint ce vendredi aux autres juristes et professionnels de la justice pour rendre hommage à Nelson Mandela, un des premiers avocats noirs d'Afrique du Sud, devenu un homme d'Etat d'envergure mondiale.

Mandela a ouvert le premier cabinet noir sud-africain en 1952 avec son partenaire Oliber Tambo.

Ensemble, ils ont milité contre l'apartheid et l'oppression de la majorité noire en Afrique du Sud.

A sa libération de prison, Mandela est devenu le premier président honoraire de l'Institut des droits de l'Homme de l'Association internationale du barreau (IBAHRI), fondée en 1995 pour promouvoir et protéger les droits humains dans un environnement respectant l'Etat de droit et le droit des juges et des avocats à exercer librement et sans ingérence indue.

Selon Mark Ellis, directeur exécutif d'IBA, lors de la fondation de l'institut, Mandela avait fait un an de mandat en tant que président de l'Afrique du Sud et des réformes sociales majeures avaient lieu à travers son pays.

"Nous étions honorés qu'il ait accepté d'être membre de l'Institut et nous continuons à promouvoir et protéger, partout dans le monde, les principes pour lesquels, il a combattu", a affirmé M. Ellis.

Pour l'avocat zimbabwéen et co-président d'IBAHRI, Sternford Moyo, le courage et la détermination de Mandela à lutter pour la justice et l'égalité sont une inspiration pour tous.

"C'était un homme incroyable, qui a démontré un courage et un sacrifice énormes pour la cause et les principes en lesquels il croyait. Il a oeuvré à la fois au sein de l'arène politique et en dehors et a rayonné au-delà des frontières sud-africaines. Son héritage demeurera", a-t-il dit dans un communiqué.
-0- PANA CU/SEG/NFB/JSG/IBA 06dec2013

06 décembre 2013 12:01:51




xhtml CSS