L'Association burundaise des consommateurs hausse le ton

Bujumbura- Burundi (PANA) -- L'Association burundaise des consommateurs (ABUCO) a menacé vendredi d'organiser une marche de protestation contre une nouvelle hausse des prix des produits pétroliers en moins d'un mois.
Le litre d'essence super à la pompe passe ainsi de 1.
200 francs burundais (près de 1,2 dollars) à 1.
300 francs, tandis que celui du gasoil et du pétrole lampant est monté de 1.
300 francs à 1.
400 francs avec la nouvelle hausse des prix des produits pétroliers fixée par le ministère du Commerce et déjà entrée en vigueur.
Le mois dernier, les mêmes produits pétroliers avaient augmenté de 100 francs le litre à la pompe.
"Nous regrettons beaucoup le fait que le gouvernement n'écoute, à chaque fois, que les seuls pétroliers et il est grand temps pour les consommateurs de faire entendre leurs voix par des actions concrètes", a déclaré le secrétaire général de l'ABUCO, Noël Nkurunziza.
Des hausses du genre s'accompagnent généralement d'une augmentation généralisée du prix du ticket de bus et du prix des produits vivriers de large consommation.
Les cours mondiaux en constante hausse ont été mis en avant par le gouvernement burundais pour justifier les nouveaux tarifs de l'or noir dans le pays.

02 يونيو 2006 19:32:00




xhtml CSS