L'Arabie Saoudite condamne le massacre de musulmans dans une mosquée en Centrafrique

Riyad, Arabie Saoudite (PANA) - L'Arabie Saoudite a vigoureusement condamné mardi le massacre par des miliciens anti-Balaka de 26 musulmans dans une mosquée en Centrafrique.

Dans un communiqué publié mardi par le ministère saoudien des Affaires étrangères, Riyad ''condamne dans les termes les plus fermes l'attaque survenue à l'intérieur ďune mosquée dans la localité de Djimbi, au sud-est de la République centrafricaine''.

L'Imam et 25 autres personnes qui priaient dans la mosquée ont été tués par les milices anti-Balaka composées essentiellement de chrétiens.

L'Arabie Saoudite a exprimé sa solidarité avec ''la République amie centrafricaine contre l'extrémisme et le terrorisme''.

La Centrafrique fait face depuis 2013 à des affrontement confessionnels entre les milices chrétiennes anti-Balaka et la Séléka, une alliance de mouvements rebelles issus du nord-est du pays, à majorité musulmane, signale-t-on.
-0- PANA AT/IN/JSG/SOC 17oct2017

17 Outubro 2017 10:26:05




xhtml CSS