L'Angola réitère son refus de participer aux missions de paix

Luanda- Angola (PANA) -- Le ministre angolais des Relations extérieures, Joao Miranda, a réitéré dimanche à Addis-Abeba, la capitale de l'Ethiopie, la "position de principe" de son pays pour refuser de participer aux missions internationales de maintien de la paix.
S'exprimant devant la presse, il a insisté sur cette position malgré le fait l'Angola ait été élue vendredi à Addis-Abeba membre du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA) l'UA pour un mandat de trois ans, en remplacement de l'Afrique du Sud dans le cadre de la rotation régionale.
M.
Miranda a souligné que cette élection récompense le dynamisme démontré par son pays sur la scène internationale, notamment au sein de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).
Le CPS, créé en mars 2004, est un organe de l'UA composé de 15 Etats, dont 10 ont un mandat de deux ans et cinq élus pour un mandat de trois ans.

29 janvier 2007 20:25:00




xhtml CSS