L'Angola pour l'adoption d'une politique d'ouverture aux cadres

Luanda- Angola (PANA) -- Les cadres angolais ont recommandé au gouvernement de Luanda la création d'une commission chargée de proposer les bases d'une politique d'ouverture à l'égard de tous les ressortissants du pays, qu'ils aient été formés sur place ou à l'étranger.
Cette recommandation est issue d'une importante rencontre des cadres angolais de la diaspora, qui a réuni du 8 au 10 novembre à Luanda, sur l'initiative du gouvernement, 263 professionnels formés et résidant à l'étranger et 253 autres formés dans le pays.
Cette réunion, la première du genre depuis l'indépendance de l'Angola, le 11 novembre 1975, a recommandé que la commission comprenne des personnalités indépendantes et représentant les cinq domaines stratégiques de la connaissance appliquée au développement.
Considérant le retour au pays des cadres comme un facteur d'unité, de réconciliation nationale et d'accélération de la reconstruction nationale, la rencontre a retenu que l'impératif pour les cadres angolais est qu'ils participent en fonction des secteurs et des domaines où leur contribution sera le plus efficace.
La rencontre, qui s'est déroulée sous le thème: "Tous pour une Angola meilleure", a eu pour objectif primordial de créer un espace de débat sur le mode de la participation des cadres nationaux aux efforts de reconstruction et de développement du pays.

11 novembre 2004 19:37:00




xhtml CSS