L'AIMF va financer 1,5 million d'euros de projets en Afrique

Lausanne- Suisse (PANA) -- L'Association internationale des maires francophones (AIMF) a annoncé jeudi soir à Lausanne (Suisse) qu'elle envisageait de débloquer près d'un million et demi d'euros pour financer des projets d'accès à l'eau potable, à l'assainissement, aux services de la santé et d'aménagement urbain dans des pays d'Afrique subsaharienne et du Maghreb.
Selon le président de l'AIMF, Bertrand Delanoë, la subvention accordée au projet de développement en Afrique a été revue à la hausse en dépit de la crise financière internationale.
«Nous avons tenu à revoir ces subventions à la hausse, afin de confirmer que pour nous, maires francophones, la solidarité est agissante, elle se traduit dans des actes", a dit M.
Delanoë, qui est également maire de Paris.
Les projets retenus par l'AIMF concernent l'accès à l'eau potable et à l'assainissement à Banfora (au Burkina Faso), à Télimélé (en Guinée), à Kpalimé (Togo) et à Saint-Louis (Sénégal).
D'autres projets portent sur la construction ou la réhabilitation des postes de Santé à Bohicon (Bénin) et à Kaolack (Sénégal).
Deux projets du domaine de l'aménagement urbain à Rabat (Maroc) et à Niamey (Niger) ont été également retenus pour financement par l'AIMF, à l'issue de sa 30ème Assemblée générale organisée mercredi et jeudi à Lausanne.
Les maires francophones ont par ailleurs demandé aux chefs d'Etat et de gouvernement qui participeront samedi et dimanche au 13ème Sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) de garantir la libre circulation des personnes dans l'espace francophone.

22 octobre 2010 14:29:00




xhtml CSS