L'Afrique invitée à bâtir la démocratie sur sa culture

Cotonou- Bénin (PANA) -- En Afrique la démocratie doit prendre ses bases dans les valeurs culturelles des populations, a estimé vendredi à Cotonou un responsable du Réseau des organisations paysannes et des producteurs de l'Afrique de l'Ouest (ROPPA), le Sénégalais Mamadou Cissokho.
"La démocratie ne doit pas être une camisole qu'on porte à tout le monde", a-t-il déclaré à la PANA en marge des travaux du forum des partis politiques, médias et Société civile sur la paix en Afrique de l'Ouest ouvert mardi dans la capitale économique béninoise.
"Chaque partie du peuple doit apporter une partie de la camisole afin de s'y retrouver.
Un peuple évolue et fonctionne à partir de ce qui lui est profond", a-t-il ajouté, soulignant la nécessité de respecter les diversités socioculturelles africaines.
"L'Afrique est certes embarquée dans la mondialisation, mais elle ne doit pas l'être comme une feuille qui se promène au gré du vent.
Le continent a tout à gagner en utilisant ses diversités comme moteur de son mouvement", a déclaré M.
Cissokho.
Le forum des partis politiques, des médias et de la Société civile sur la consolidation de la paix en Afrique de l'Ouest, qui pren fin ce vendredi, est organisé par le Club de veille sur la paix et la sécurité en Afrique de l'Ouest et le Club du Sahel.
Il a réuni quelque 300 participants en provenance de 18 pays d'Afrique et d'ailleurs.

01 يوليو 2005 09:07:00




xhtml CSS