L'Adea et la Bid renforcent leur coopération dans l'éducation

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - L'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (Adea) et la Banque islamique de développement (Bid) ont conclu un protocole d'accord pour renforcer leur soutien à leurs pays membres communs dans l'atteinte des Objectifs de développement durable (Odd) et ceux de l'Agenda 2063 de l'Union africaine relatifs à l'éducation.

Selon le communiqué transmis vendredi à la PANA, la signature du protocole d'accord a eu lieu le 14 septembre à Djeddah, en Arabie saoudite, entre le vice-président de la Bid en charge des opérations sectorielles, Dr Mansur Muhtar, et le secrétaire exécutif par intérim de l'Adea, Shem Bodo.

Le protocole d'accord va servir de cadre pour faciliter la coopération dans les domaines d'intérêt commun comme le plaidoyer, le partage de connaissances, la coopération pour le renforcement des capacités et la mobilisation des ressources pour appuyer les systèmes éducatifs en Afrique.

Selon les recommandations de la Triennale de l'Adea de mars dernier à Dakar, au Sénégal, les deux institutions avaient envisagé de collaborer dans le secteur de l'éducation dans les pays membres communs.

La délégation ministérielle de haut niveau du comité directeur de l'Adea conduite par le ministre sud-soudanais de l'Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie, Yien Oral Lam Tut, a, au cours de leur séjour du 12 au 16 septembre, établi une feuille de route de collaboration á court et moyen termes dont l'économie générale porte sur un engagement fort en faveur de la création du Fonds africain pour l'éducation (Fae), une initiative de l'Adea.  
-0- PANA BAL/BEH/SOC 22sept2017

22 سبتمبر 2017 21:38:01




xhtml CSS