L'ADRAO annonce le retour de son personnel à Bouaké

Bouaké- Côte d'Ivoire (PANA) -- Le directeur général de l'Association pour le développement de la riziculture en Afrique de l'Ouest (ADRAO), Kanayo F.
Nwanzé, a annoncé vendredi le prochain retour de la quasi-totalité du personnel au siège de l'institution situé à 25 km de Bouaké.
Depuis le 19 septembre 2002, début de l'insurrection armée qui a coupé la Côte d'Ivoire en deux, une partie du personnel de cette institution de recherche, notamment l'administration, a déménagé à Abidjan, tandis que les chercheurs ont trouvé refuge à Bamako, au Mali.
M.
Nwanzé a fait cette révélation à la PANA au cours d'une visite d'inspection des installations du site, en compagnie de ses collaborateurs et employés.
"Nous avons environ 50 techniciens qui sont à Bouaké et qui viennent toujours sur le site pour travailler, car nous avons développé un programme de retour progressif depuis le mois de juillet", a affirmé le directeur général de l'ADRAO.
"Je suis impressionné par les agents de l'ADRAO, car malgré la situation actuelle, ils sont toujours motivés.
Les techniciens sur le terrain ont installé tous les essais de l'expérimentation et les champs de multiplication des semences parce que jusqu'à présent nous sommes sollicités pour des semences", a-t-il ajouté.
En juillet dernier, le ministre ivoirien de la Recherche scientifique, Amadou Koné, qui s'était rendu sur le site, avait plaidé pour une reprise rapide des activités de l'ADRAO à Bouaké.
Malgré la situation de guerre qui prévaut encore en Côte d'Ivoire, les Etats membres de l'organisation ont pris la décision d'y maintenir le siège, lors de la 24è session du conseil des ministres, qui s'est tenue les 18 et 19 septembre dernier à Cotonou, au Bénin.
Plus de 30 millions de dollars américains ont déjà été investis dans la construction et l'équipement du siège de l'ADRAO en Côte d'Ivoire.
L'ADRAO regroupe actuellement 17 pays membres : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée- Bissau, Liberia, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Tchad et Togo.

21 نوفمبر 2003 20:22:00




xhtml CSS