Kinshasa décrète deux jours chômés à l’occasion du sommet de la Francophonie

Kinshasa, RD Congo (PANA) - Les autorités de Kinshasa ont déclaré les journées de vendredi et de samedi chômées et payées pour permettre le bon déroulement des travaux du XIVème sommet de la Francophonie qui s’y déroulent, a annoncé la ministre provinciale de l’Information, Olenga Thérèse.  

Vendredi matin, le centre-ville de Kinshasa présentait l’image d’une cité morte dont la Police a pris soin de débarrasser de ses vendeurs ambulants, de taxis, taxis-bus et bus délabrés, dès jeudi soir.

"Cette opération vise plutôt à empêcher les manifestations annoncées par l’Union pour la démocratie et le progrès social, le parti d’Etienne Tshisekedi, pour protester contre la tenue du sommet à Kinshasa", a confié à la PANA, un jeune combattant de l’UDPS.

La circulation en début de journée tournait au ralenti non seulement du fait de l’absence de moyens de transport en commun mais également des déviations opérées par la Police pour désengorger les artères dans le triangle Stade des martyrs, Palais du peuple et Palais de la nation où sont concentrées les activités du sommet.

Dans cette partie de la capitale congolaise, les activités sont littéralement à l’arrêt en dehors des alimentations, des marchés et des petits commerces attirant cependant moins de monde, du fait de la rareté des transports en commun; situation qui a plutôt forcé à la marche à pied des milliers d’habitants de la ville.

Le Sommet de Kinshasa se tiendra sous le thème: "Francophonie, enjeux et gouvernance économiques".

-0-  PANA  LAPS/TBM/IBA   12oct2012

12 octobre 2012 15:42:56




xhtml CSS