Kikwete plaide pour la limitation des pouvoirs en Afrique

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- Le président en exercice de l'Union africaine (UA) et chef de l'Etat de la Tanzanie, Jakaya Kikwete, a demandé lundi à Addis-Abeba à ses pairs africains de s'abstenir d'élargir leur influence ou leur pouvoir politique, les exhortant à concentrer leurs efforts sur l'amélioration de la situation économique de l'Afrique.
Il leur a suggéré d'accorder une plus grande priorité à la lutte contre les problèmes économiques et la pauvreté.
Dans son discours d'adieux en tant que président en exercice de l'UA, M.
Kikwete a estimé que les dirigeants africains doivent consacrer plus de temps aux discussions visant à trouver une solution globale au sous-développement du continent et utiliser la coopération globale de façon plus judicieuse.
Il a affirmé que l'Afrique avait établi de meilleures relations de travail avec les dirigeants européens et asiatiques durant son mandat, soulignant la nécessité pour les Africains de chercher à se faire davantage entendre sur les questions globales.
Le président tanzanien a demandé que l'Afrique soit incluse dans la recherche de solutions globales à la crise financière actuelle, estimant que le continent ne doit pas être ignoré durant cette période.
Il a fait une série de propositions de réformes de l'UA, soutenant que les dirigeants africains doivent immédiatement établir un budget pour le président en exercice de l'organisation pour lui permettre de faire face aux nombreux défis auxquels le continent est confronté.
Cette déclaration va dans le même sens que l'appel lancé par le président de la Commission de l'UA, Jean Ping, qui a affirmé lundi matin que la Commission était mal préparée pour accomplir sa mission.
S'exprimant lors de la cérémonie d'ouverture officielle du 12ème sommet de l'UA, M.
Ping a déclaré que le personnel de l'organisation laissait à désirer en termes d'expertise et de ressources pour faire face à leur mission.
Selon lui, l'Afrique a été affectée de façon négative par la crise financière qui a menacé les acquis qu'elle engrangeait progressivement dans le cadre de l'éradication de la pauvreté.

02 février 2009 12:36:00




xhtml CSS