Kikwete attribue à Mandela les excellentes relations entre l'Afrique du Sud et la Tanzanie

Qunu, Afrique du Sud (PANA) – Les Tanzaniens et les Sud-africains doivent rester fidèles aux idéaux des pères fondateurs de leurs nations qui ont érigé de solides fondations des relations entre les deux pays, a déclaré le président tanzanien, Jakaya Kikwete, dimanche lors de l'inhumation du premier président noir démocratiquement élu d'Afrique du Sud, Nelson Mandela.

S'adressant à une audience internationale rassemblée sous le chapiteau géant à Qunu, dans la province du Cap oriental, en Afrique du Sud, M. Kikwete a déclaré que ce n'est pas un hasard si la Tanzanie et l'Afrique du Sud entretiennent d'excellentes relations.

Il a déclaré: "Mandela et Julius Nyerere (le premier président de la Tanzanie) ont érigé des bases solides pour nos relations".

"Prenons l'engagement tout en observant le deuil de cet homme de consolider ces relations. Défendons ces idéaux pour une Communauté de développement de l'Afrique australe, (Southern Africa Development Community, SADC). Mandela était notre leader, notre héros, notre icône et notre père autant qu'il était le votre. Son charisme est sans égal en ces temps modernes", a-t-il ajouté.

D'après le président, tous les idéaux de Mandela n'ont pas encore été réalisés.

"Beaucoup a été fait mais beaucoup reste à faire. Le Congrès national africain (African national congress, ANC) est en train de s'y atteler. Maintenez la cadence et recherchez l'excellence. C'est le meilleur moyen de perpétuer son héritage", a estimé Kikwete.

Rappelant le début de la lutte contre lé régime raciste de la minorité blanche en Afrique du Sud sous la conduite de l'ANC et de Mandela, Kikwete a déclaré que Dar-es-Salaam était le premier port d'attache du défunt président en janvier 1962 après l'interdiction du mouvement de libération par le régime minoritaire blanc.

Sa mission était de solliciter le soutien pour une lutte armée et un lieu pour entrainer les premiers Umkhonto we Sizwe, comme on appelle les combattants de l'ANC.

"La Tanzanie a été assez généreuse pour fournir aux cadres des mouvements de libération des titres de voyage et chaque fois de besoin, avec des noms tanzaniens",  a déclaré Kikwete rappelant comment Madiba est arrivé dans le pays sans passeport.

"Il avait reçu un passeport tanzanien pour faciliter ses déplacements. De la Tanzanie il se rendait à Accra, au Ghana, à Lagos, au Nigeria et à Addis-Abeba", a rappelé le président tanzanien.
-0- PANA AR/MA/ASA/TBM/IBA 15déc2013

15 décembre 2013 17:15:51




xhtml CSS