Kibaki plaide pour plus d'intégration économique en Afrique

Accra- Ghana (PANA) -- Le président du Kenya, Mwai Kibaki, a parlé lundi à Accra d'un gouvernement africain en termes élogieux, estimant que celui-ci devrait être précédé de l'intégration économique et d'une collaboration étroite dans d'autres domaines.
S'exprimant au cours du débat sur la formation d'un gouvernement continental, il a déclaré que les Kenyans sont d'accord que les Africains doivent s'unir et que la formation de ce gouvernement doit épouser la vision et les valeurs des peuples africains.
"Cependant, les avis sont partagés sur le rythme auquel devrait aller cette dynamique", a-t-il dit.
Il a affirmé que l'avis dominant souligne la nécessité d'accélérer l'intégration à travers les Communautés économiques régionales (CER) qui sont les piliers d'une Afrique unie.
M.
Kibaki a également lancé un appel pour l'adoption d'une position commune sur les questions relatives aux organisations internationales tout en indiquant qu'une Afrique unie offrirait un marché plus vaste avec une base plus large de ressources naturelles et humaines.
"Nous devons nous unir pour cueillir les fruits d'un vaste marché.
En outre, l'unification du continent nous permettra d'utiliser nos ressources nationales de manière plus efficace et profitable", a-t-il ajouté, estimant qu'en mettant ensemble leurs ressources, les Africains pourront renforcer et accroître leurs capacités militaires.
Il a aussi souligné la nécessité pour les Africains de renforcer leur histoire, leurs langues, leurs cultures et leur patrimoine communs, lançant un appel pour la promotion de la langue Kiswahili.
Le président kenyan a également plaidé pour la libre circulation des personnes et des biens à l'intérieur du continent.

02 juillet 2007 21:19:00




xhtml CSS