Khartoum rejette tout contrôle de l'UE dans le Darfour

Khartoum- Soudan (PANA) -- Les autorités de Khartoum ont vivement rejeté le plan de l'Union européenne (UE) d'envoyer une équipe pour vérifier le respect de la trêve conclue entre le gouvernement et les deux mouvements rebelles de la région du Darfour ravagée par la guerre.
Répondant mardi à une annonce faite par l'UE faisant état de son intention d'envoyer un groupe de surveillance dans le Darfour, le ministre des Affaires étrangères intérimaire, Najeeb Alkheir Abdelwahab, a fait savoir que la position de son gouvernement "est claire et ferme et Khartoum reste attaché à l'accord" signé avec les deux groupes rebelles en avril dernier.
"Nous savons que l'accord a défini précisément les engagements des deux parties et vise à rétablir définitivement la stabilité et la paix dans la région" a déclaré M.
Abdelwahab, à l'occasion d'une conférence de presse.
Selon lui, "le cessez-le-feu ne comprend aucun article faisant mention d'une quelconque intervention externe, mais a stipulé des mesures pour maintenir la sécurité là-bas".
Les deux groupes rebelles, le Mouvement pour la libération du Soudan (SLM) et le Mouvement pour la justice et l'équité (JEM) ont signé une trêve renouvelable de 45 jours avec le régime de Khartoum, le 8 avril dernier rappelle t-on.
Ces derniers ont pris les armes il y a un an pour exiger des droits politiques et économiques plus importants pour la région qui a été marginalisée par les autorités de Khartoum.
Mais le SLM et le JEM accusent continuellement la milice Djandjaweed, soutenue par Khartoum, de violations constantes de la trêve.
On estime à 10000, le nombre de personnes tuées et à près d'un million, le nombre de déplacées par ce conflit, dont des milliers ont fui au Tchad.
Deux missions de haut niveau des Nations Unies pour les questions humanitaires et les violations des droits humains ont récemment effectué des tournées dans le Darfour et signalé que les milices Djandjaweed incendiaient les villages et se livraient à des violations flagrantes des droits humains.

23 juin 2004 08:27:00




xhtml CSS