Khartoum accepte la force ONU/UA pour le Darfour, selon Ban

New York- Etats-Unis (PANA) -- Le gouvernement soudanais est favorable au déploiement d'une force hybride ONU/UA de maintien de la paix au Darfour, a assuré le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.
"Mon envoyé spécial au Darfour, Jan Eliasson m'a annoncé par téléphone jeudi et vendredi qu'il a eu une discussion fructueuse avec le président soudanais, Omar El Bashir sur le déploiement de la hybride ONU-UA" a déclaré le nouveau patron de l'ONU au cours d'une réception organisée à son honneur par l'Association des correspondants de presse auprès de l'ONU (UNCA).
Le gouvernement de Khartoum avait rejeté le déploiement d'une force onusienne pour remplacer la mission sous-financée de l'UA au Darfour pour mettre un terme au conflit qui a fait plus de 200.
000 morts et déplacé plus de 2 millions d'autres.
M.
Ban soutient être encouragé par l'issue de la réunion entre le président El Bashir et son émissaire Jan Eliasson et promet de prendre part au prochain sommet de l'UA prévu à Addis Abeba pour discuter sur la crise du Darfour avec les leaders africains.
M.
Ban a cité Jan Eliasson déclarant que le président Bashir a donné l'assurance de son gouvernement qui promet une solide coopération avec une assistance de l'ONU et de l'UA".
Jan Eliasson devrait se rendre au Darfour le week-end pour discuter avec les responsables des missions de l'ONU et de l'UA.
Cette force hybride envisagée prévoit 17.
000 soldats et 3.
000 policiers pour remplacer les 7.
000 soldats de la mission de l'UA.

13 janvier 2007 14:53:00




xhtml CSS