Kérékou appelle au rejet de "l'image négative" du Noir

Cotonou- Bénin (PANA) -- Le chef de l'Etat béninois, le général Mathieu Kérékou, a appelé, dimanche soir à Cotonou, les Africains du continent et de la diaspora au rejet de "l'image négative" du Noir.
Le président Kérékou, qui intervenait à la clôture de la 3ème édition du Festival international "Gospel et Racines", a indiqué que "les Noirs ont le devoir de rejeter définitivement l'image négative que les autres ont du peuple noir et se voir tels que Dieu les voit, à travers une réalité absolue, exclusive et infalsifiable".
Pour le chef de l'Etat béninois, les Noirs doivent se saisir de leur destin et avoir constamment à l'esprit les défis majeurs auxquels leur continent demeure confronté, à savoir l'analphabétisme, la pandémie du SIDA, le paludisme et autres maladies connexes, la pauvreté, les guerres fratricides.
Il est urgent de conjuguer les efforts, de cultiver la solidarité agissante entre l'Afrique et sa diaspora et de nous saisir des valeurs cardinales de notre culture pour un développement harmonieux du continent, a-t-il insisté.
Mathieu Kérékou, pour qui le Festival "Gospel et Racines" constitue le cri de ralliement des Noirs, pour donner une nouvelle dimension au développement de l'Afrique, les a invités à oeuvrer à ce que la graine qui vient d'être semée puisse germer et croître, en l'entretenant quotidiennement par la foi et la volonté d'apporter leur contribution au développement de l'humanité.
Le festival, dont la quatrième édition s'ouvrira à la communauté noire du Brésil, permet, selon le chef de l'Etat béninois, "d'étancher la soif de justice qui animait nos ancêtres dans les plantations de canne à sucre et de coton".

09 août 2004 08:23:00




xhtml CSS