Kadhafi salue la fidélité des Francophones sur sa vision de l'UA

Tripoli- Libye (PANA) -- Le colonel Mouammar Kadhafi a rendu un vibrant hommage aux pays francophones pour leur fidélité à sa vision de l'unité africaine, ajoutant que "l'expérience a démontré que les francophones sont les aigles de l'Afrique et de l'union".
"Je dois les magnifier, leur rendre hommage et les remercier.
Leurs populations doivent savoir que les dirigeants de pays francophones sont sincères, dévoués et sérieux en Afrique et au service de l'unité de l'Afrique", a dit le leader Mouammar Kadhafi lors d'un discours prononcé mardi à Tripoli et adressé aux citoyens et aux dirigeants africains à la vieille du sommet de l'Union africaine (UA) qui s'ouvrira le 31 janvier courant à Addis Abeba.
"Les Arabes ne sont pas contre l'unité africaine mais ne sont pas très enthousiastes pour cette unité car ils aspirent encore à la possibilité de l'avènement de l'unité arabe et ils placent l'unité africaine au second plan", a-t-il commenté.
Le colonel Kadhafi a affirmé que les moins enthousiastes pour l'unité sont les autres frères africains que nous avions crus enthousiastes pour la formation d'une force unioniste, surtout après s'être débarrassés de la ségrégation raciale et après les sacrifices consentis par l'Afrique.
"La Libye s'est sacrifiée en premier lieu et payé un lourd tribut à la lutte contre les régimes de la ségrégation raciale en Afrique du Sud, au Mozambique, en Namibie et en Angola jusqu'à la libération de ces peuples.
Nous avons été choqués par cette attitude qui est, malheureusement, une réalité de l'histoire", a-t-il dit.
Le leader Kadhafi a salué par la même occasion, "Oluségun Obasanjo, ex-président du Nigeria, un pays anglophone, pour son enthousiasme pour l'unité africaine et affirmé que le Nigeria réalise que son devenir se trouve en Afrique et non ailleurs et que ce pays est africain à 100% et n'a d'avenir qu'en Afrique".

30 janvier 2008 21:13:00




xhtml CSS