Kadhafi reçoit à Tripoli une délégation somalienne

Tripoli- Libye (PANA) -- Le guide Mouammar Kadhafi, président en exercice de l'Union africaine (UA), a reçu jeudi soir à Tripoli une délégation des commandements des comités populaires de défense des côtes somaliennes conduite par le roi Abdallah Moussa, roi des tribus Daoud.
S'exprimant au cours de cette rencontre, le guide Kadhafi a déclaré que ce qui est exigé au monde à partir de maintenant est clair en ce qui concerne le droit de propriété de la Somalie des ressources de sa Zone économique exclusive (ZEE) de ses eaux conformément au droit de la mer.
Il a expliqué les droits stipulés par ce droit et signalé que ce qui est demandé maintenant c'est un accord entre les Somaliens et le monde en adéquation avec ces lois qui indiquent qu'on ne peut pas pêcher ni procéder à des forages dans la ZEE somalienne qu'avec le consentement de la Somalie, étant donné que ce pays est le propriétaire des richesses de cette zone.
Le leader Kadhafi a indiqué qu'il élaborera une ébauche de cet accord entre Somaliens et le monde, soulignant à ce propos l'importance de l'unité de la partie somalienne responsable de la ZEE et de respecter cet accord lors de sa signature avec le reste du monde.
De leurs côtés les membres de la délégation somalienne ont exprimé leurs remerciements et leur considération à l'égard du contenu du discours du guide Kadhafi le 23 septembre 2009 devant la 64ème Assemblée des Nations unies relatif à la protection de la ZEE des eaux somaliennes.
Ils ont salué la solution proposée par le leader libyen pour faire face aux violations, aux pillages des ressources de leur pays et le rejet des déchets dans cette zone.
Ils ont affirmé que les Somaliens ne reconnaissent que l'initiative du guide Kadhafi qui a dénoncé les pirates internationaux devant le monde et signalé que ce sont eux qui pillent les ressources côtières somaliennes.
Pour sa part, le roi Abdallah Moussa a précisé que la délégation comprend des pêcheurs somaliens victimes de la piraterie internationale, affirmant que la piraterie des navires internationaux a pillé et submergé les côtes somaliennes avec des déchets et des armes chimiques.
De son côté, la coordination des commandements de défense populaire somalienne a exhorté le guide Mouammar Kadhafi à envoyer une mission d'enquête pour s'enquérir directement de l'état de destruction, par les flottes occidentales, des sites des pêcheurs somaliens et de leurs bombardements avec des missiles et des armes internationalement prohibées et pour s'informer sur les souffrances des familles des pêcheurs somaliens victimes des flottes maritimes occidentales.

18 décembre 2009 16:00:00




xhtml CSS